PRODUCTIONS PASSEES

HH

Textes de Paul Emond

Co-mise en scène

Nathalie Broizat

Anne Rebeschini

ELLE-S

Textes de Anne-Christine Tinel, JeanMichel Ribes, Mireille Sorge, Isabelle Chalony, Gérard Levoyer

Mise en scène Franck Mas

SARAH GREAT

Texte de Marc-Fabien Bonnard

Mise en scène Mathieu Loiseau

STABAT MATER FURIOSA

Texte de Jean-Pierre Siméon

Collaboration artistique

Marcel Bozonnet

Anne Rebeschini

LA PART DE L'AUTRE

Pièce chorégraphique

de Anne Rebeschini

RESIDENCES

Pièce chorégraphique

de Anne Rebeschini

HH

raconte des histoires d'hommes et de femmes traitées avec un humour protéiforme. Le fil rouge conducteur : montrer quelques-unes des dérives de l'homme, ses croyances, son rapport à la vie, aux événements, ses certitudes incertaines.

L'ensemble des textes étant établi sur l'humour, la mise en scène et l’interprétation poussent l’ironie à son paroxysme, déployant un théâtre où se mêlent absurde, réalisme et surréalisme. 

ELLE-S

s'aimer, se repousser. Se désirer, se renier. Peindre les contours du couple, sous toutes ses coutures. L’envie, le fantasme, l’amour, le sexe, la tromperie, le libertinage... autant de sujets abordés avec finesse et humour dans ce florilège de textes d’auteurs contemporains. Les recoins de l’âme d’une femme humble, spontané et volage sont décrits, imagés, joués. Passant du sérieux à l’humour se sont des histoires intimes et secrètes racontées comme à des confidents.

SARAH GREAT

met en lumière la femme, la comédienne que fut Sarah Bernhardt. Au travers des confidences faites à Lysiane, sa petite-fille, Sarah Bernhardt dévoile son éternelle jeunesse alors qu’elle est sur le chemin de la mort.Le dialogue qui s’instaure entre l’actrice et sa petite fille révèle tous les espoirs et les fêlures de la condition humaine. Cette pièce est à ce titre intemporelle, touchant les sensibilités de tous les âges. Entre rêve et réalité, la création est une évocation poétique de la grande Tragédienne.

STABAT MATER FURIOSA

est un texte éminemment poétique. Contre l’homme de guerre, une voix féminine s’élève pour anéantir à jamais toutes les formes incontrôlables, incompréhensibles, inexcusables qui mènent à la tuerie. Ce spectacle engage le spectateur à l’action de défendre envers et contre tout l’amour, le respect de l’autre, le collectif, l’humanité.

RESIDENCES

courte pièce chorégraphique inspirée des textes de Taslima Nasreen dans le recueil Femmes. Un corps à corps avec l’animalité masculine, un combat plus qu’une osmose. Un refus total de soumission à l’homme et le rêve idéalisé. La chorégraphie transpose l’enfermement, le mutisme, la peur et met en lumière la libération de l’âme par l’exaltation de la danse.

LA PART DE L'AUTRE

cette courte pièce questionne la part d’ombre en soi. La douleur interne qui afflue dans le sang et provoque la maladie quelle qu’elle soit. Une chorégraphie où le corps cassé se meut dans un espace réduit et tente de sortir vers l’appel de la lumière. Inspiré du Cri de Munch, les mouvements dansés exhortent un cri, le cri, ici de la colère.

Compagnie DES SENS      Danse / Théâtre / Art Contemporain

  • w-facebook

© 2019 par Compagnie DES SENS. Créé avec Wix.com